Le contrôle d’introduction

L’introduction de bovin représente un risque sanitaire pour votre troupeau.

N’hypothéquez pas l’avenir de votre élevage ! Pour cela, différentes étapes doivent réalisées.

Avant l’introduction :

Idéalement,  commencez par vous renseigner sur le statut sanitaire du vendeur :

  • Quel est le statut au regard de la BVD ?
  • Les bovins sont-ils connus non IPI ?
  • Les résultats paratuberculose annuels sont-ils disponibles ?

Faites réaliser des dépistages avant vente  chez le vendeur.

Privilégiez le transport direct entre vendeur et acheteur : pas de mélange avec des bovins issus d’autres troupeaux, pas de passage par un centre de rassemblement.

A l’arrivée du bovin :

Pensez à vérifier :

  • L’identification (2 boucles lisibles),
  • Que le bovin est accompagné de son passeport et de son ASDA remplie, datée et signée par le vendeur.

S’il y a une information sur la chaine alimentaire qui est notée :

  • Vous devez isoler le bovin : local, pâture. Pas de contact direct avec d’autres bovins,
  • Notifiez l’entrée du bovin dès la livraison à l’EDE.

15 jours après l’arrivée du bovin : contactez votre vétérinaire sanitaire pour la réalisation du contrôle d’introduction (si vous n’avez pas de dérogation au transport IBR).

Ne pratiquez aucune intervention sur le bovin (castration, traitement antiparasitaire, vaccination…) avant réception des résultats d’analyses.

Quels tests lors de l’achat ?

Il y a des exigences par rapport aux maladies réglementées qui vont dépendre de l’âge des animaux, du délai de transit et de la « sécurité » du transport.

Délai de transit :

C’est le délai entre la date de départ du bovin  (information notée sur l’ASDA et enregistrée à l’EDE) et la date d’entrée dans votre exploitation (date notée sur l’ASDA et notifiée à l’EDE).

Transport “sécurisé” :

Un transport sécurisé est un transport direct, de l’exploitation du vendeur à celle de l’acheteur. Les animaux n’ont pas eu de contact avec d’autres bovins. Le véhicule est lavé, désinfecté avant le chargement des bovins et à leur descente.

Règles des contrôles d’achat :

Le Kit intro :

Dérogation aux contrôles d’introductions : les conditions d’accord

La dérogation au contrôle d’introduction IBR est possible lors d’achat de bovins entre éleveurs. C’est votre GDS qui valide cette dérogation au regard des éléments en sa possession : l’ASDA et la demande de dérogation.

Les conditions :

  • Le cheptel vendeur doit être certifié « Indemne IBR »,
  • Le transport doit être direct et sécurisé,
  • Renvoyer au GDS dans les 15 jours suivant l’introduction, la demande de dérogation remplie, signée par les deux parties et accompagnée de l’ASDA elle aussi signée par les deux parties (recto et verso).
  • Le GDS vérifie si l’ensemble des conditions ont été respecté et si oui, accorde la dérogation. L’éleveur acheteur n’a donc pas à faire la prises de sang IBR

Attention, il y a régulièrement des refus de dérogation suite au constat d’anomalie !