MALADIES : FICHES TECHNIQUES
Anémie infectieuse des équidés (AIE)

L’anémie infectieuse des équidés est une maladie virale des équidés. C’est une maladie réglementée par l’état et classée parmi les dangers sanitaires de catégorie 1.
La réglementation impose le marquage et l’abattage des animaux atteints.

Quelle est la cause de la maladie?

Le virus responsable de cette maladie est un virus qui appartient à la famille des Retroviridae (auquel appartient également le virus du VIH)

Comment la maladie se transmet elle?

L’AIE n’est pas une maladie contagieuse. Elle se transmet entre équidés principalement par le sang par l’intermédiaire de piqures d’insectes (taons) ou par l’utilisation de matériel contaminé ( utilisation d’aiguilles souillées, contaminées pour plusieurs chevaux par exemple). La transmission peut egalement se faire de maniere horizontale : une jument infecté peut également transmettre le virus à son produit (in utero).

Le virus n’est pas transmissible à l’Homme.

L’animal reste porteur du virus à vie, et peut donc etre une source de contamination pour ses congeneres.

Quels sont les symptômes?

Il existe plusieurs formes : suraiguë, aiguë, subaiguë, chronique et asymptomatique

  • Forme suraiguë : forme très rare et principalement sur les jeunes traduite par une fièvre importante puis une mort qui survient dans les trois premiers jours.
  • Forme aiguë : Elle se traduit par de la fièvre, larmoiement, muqueuse conjonctivale jaunâtre puis apparition d’œdèmes, hémorragies au niveau des muqueuses, difficultés respiratoires… Dans 80% des cas, la mort survient dans les 10 jours.
  • Forme subaiguë : Elle se traduit par de la fièvre de longue durée puis d’une guérison.
  • Forme chronique : Les symptômes de cette forme sont baisse de forme, perte de poids, anémie, œdème ventral et fièvre intermittente
  • Forme asymptomatique : Les équidés ayant cette forme sont appelés “porteurs sains” et n’ont aucune manifestation de symptômes.

Comment diagnostiquer la maladie?

Le diagnostic s’effectue par sérologie, recherche d’anticorps dans le sang. Il ne peut être réalisé que par des laboratoire agréés.

Quel traitement?

il n’existe aucun traitement pour cette maladie.

Comment prévenir cette maladie?

Il n’existe pas de vaccin pour prevenir la maladie. Les mesures possibles pour éviter la diffusion sont :

  • isolement et abattage des malades
  • désinsectisation des écuries
  • utilisation de matériel (seringue, aiguilles) à usage unique