Menu FCO

fco

EVOLUTION IDENTIFICATION

INFO DEMATERIALISATION JUIN2017

FCO : Point de situation au 12/11/2015

Carte de la zone réglementée au 12/11/2015 :

20151112zonage-ConvertImage

La surveillance événementielle FCO a permis d’identifier 6 nouveau foyers : un dans l'Allier, l'Aveyron (premier foyer pour ce département), le Cantal, la Nièvre, et deux dans la Creuse. Tous ces foyers concernent des bovins testés préalablement à une sortie de Zone réglementée (ZR) vers la Zone indemne (ZI) ou l'étranger. Le zonage concerne désormais 5 nouveaux départements : l'Hérault et le Gard en entier et une partie des Bouches du Rhône, du Vaucluse, de l'Aude.
Par ailleurs les départements suivants sont désormais intégralement en ZR : Charente, Dordogne, Tarn-et-Garonne et Tarn
La SARTHE et les PAYS de LOIRE sont toutefois toujours en ZONE INDEMNE


Concernant les mouvements, de fortes préoccupations ont été exprimées par les professionnels concernant les difficultés pour mettre en œuvre l'exigence de confinement des animaux à l'arrivée en ZI avant la seconde PCR (prévue par la note de service du 6 novembre sur les mouvements d'animaux). Une expertise est en cours afin d'essayer de trouver des solutions alternatives, sans risquer d'altérer le statut sanitaire de la ZI.

 Sur la problématique des échanges vers l’Union Européenne, un protocole d’accord limité à une mesure de vaccination avec un délai ensuite de 10 jours) a été signé. La Belgique semble avoir la même position. La Grèce et le Royaume uni sont toujours en réflexion. Il n’y a pas d’accord à ce jour avec la Lituanie ni la Bulgarie.

 Concernant les pays tiers :

 - ALGERIE : confirmation d’accord pour les bovins vaccinés à compter du 2 novembre
- TURQUIE : en discussion
- EGYPTE : des propositions de certificats sanitaires (CS) engraissement et abattage vont être transmises demain au Caire pour consultation- IRAN : transmission à Téhéran d'une proposition de CS;
- UKRAINE : embargo levé le 6 novembre, moyennant vaccination et test pour provenance ZR;
- BIELORUSSIE : refus bovins vaccinés. Un courrier va être transmis;
- RUSSIE : plusieurs départements interdits. Une démarche va également être entreprise.


Sur la stratégie de l’UE dans la gestion de la maladie, il semble que la majorité des pays membres estime que la réglementation doit évoluer et considérer l'impact sanitaire, sans perdre de vue les conséquences commerciales. La stratégie vaccinale est au coeur du sujet : peu d'adeptes d'une vaccination de masse obligatoire, à l'exception de l’Espagne tout en tenant compte de la difficulté à prévoir la pathogénicité des 26 sérotypes. La Commission Européenne est à pied d’œuvre pour traiter le sujet en lien avec les instances scientifiques de l’EFSA et l’OIE de façon à avoir des mesures de gestion proportionnées.


 

 










Réalisation © Atelier informatique GDS85. Tous Droits réservés